Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:59

Lors du bistrot jardin, mon appareil photo en main j'ai fait le tour des Plantes sauvages comesbles qui ont investi le Jardin des sans soucis.

P1060535.JPG

Une première que je ne suis pas arrivée à déterminer en rosette : coquelicot, capselle, ni l'une ni l'autre. Faudra attendre les fleurs !

 

 

P1060536.JPG

Rosette de cardamine hérissée ou cressonette, de la famille des choux (Cardamine hirsuta L. - Brassicacée) se mange en salade, saveur piquante agréable en mélange.

 

 

P1060540.JPG

Mauve, à feuille ronde peut-être (Malva rotundifolia L. - Malvacée), saveur très douce, permet de faire des sirop pour les gorges irritées. Complète bien d'autres plantes amères ou rapeuses, se mange cuite ou crue en salade.

 

 

P1060542.JPG

Bourrache (Borago officinalis - Boraginacée) plante cultivée qui essaime beaucoup dans le jardin. Ses feuilles se mangent en salade malgré ses poils raides. Pour cela la couper en lamelle de 1 à 2 cm avec d'autres plantes aux saveurs différentes ou plus neutre. Elle a une saveur très particulière qui fait penser à l'huitre, sans doute du à la présence d'iode. Ses magnifiques fleurs bleues agrémenteront elles aussi tous les plats de l'année.

Les feuilles se mangent aussi cuites, pour une soupe par exemple.

 

 

P1060544.JPG

Petite violette, dont les fleurs et les feuilles se mangent en salade printanière. Vous ne retrouverez pas le parfum délicat & suave de la violette, si vous connaissez la violette odorante, cette violette à fleurs blanches (Viola alba - Violacée) ne l'est pas.

 

 

P1060545.JPG

Et voici la fameuse doucette (Valerianella locusta - Valérianacée) la version sauvage de la mache. Une salade d'une douceur & d'une saveur très recherchée. La doucette se distingue d'une autre plante bien amère très désagréable en bouche par sa petite racine pivotante très caractéristique.

Etant donné le nombre restreint de plants, retenez-vous cette année de les déguster & dès l'année prochaine vous aurez le bonheur d'en découvrir une multitude, car cette plante se ressème très facilement dans les potagers où elle trouve son biotope favori, la terre nue en hiver.

 

 

P1060546

Vous l'avez reconnue avec sa fleur, une des première de l'année, la primevère acaule ou commune (Primula vulgaris - Primulacée). Les toutes premières feuilles se mangent en salade mélangée étant donnée sa forte saveur anisée.

 

 

P1060547.JPG

Et celle-ci, la plante du dentiste pourrait-on l'appeler, tellement le parfum de clou de girofle de ses racines, fait penser à cette odeur que certains ont pu sentir dans leur bouche lors d'un soin dentaire. La benoite urbaine (Geum urbanum - Rosacée) à fleur jaune, permet d'aromatiser les sauces ou les tisanes, grâce à ses racines contenant du géranol. Le même que celui du clou de girofle mais en moins stable ce qui demande de l'employer frais.

 

Voilà le petit tour des plantes sauvages comestibles en ce mois de février. La nature déjà productive nous offre son abondance dès le début de l'année alors que les jardiniers réfléchissent encore à leurs semis & plantations.

 

Véronique Pellé

Gourmandises Sauvages

http://www.gourmandises-sauvages.com

Partager cet article

Repost 0
permaculture-ra.over-blog.com - dans Jardin des Sans Soucis
commenter cet article

commentaires

Jamal marouane 22/02/2014 23:00

Merci infiniment

Présentation

  • : Le Collectif de Permaculture Rhônes-Alpes en Isère
  • Le Collectif de Permaculture Rhônes-Alpes en Isère
  • : Vous trouverez ici, quelques sources d'inspiration pour mieux comprendre ce qu'est la Permaculture, des exemples pour l'appliquer & quelques informations sur les lieux Permaculturels ou d'inspiration permaculturelle en Isère.
  • Contact

Information importante

Vous trouverez ici les informations sur le groupe PermacultureRA la Permaculture et la transition Pour l'activité du groupe lisez l'agenda WiserEarth en cliquant ici

Recherche